Marie-Bélen, une étudiante de 21 ans, tuée d’un coup de couteau en plein cœur

Marie-Bélen, 21 ans, a été tuée d’un coup de couteau en plein cœur dimanche soir, près du métro la Timone, à Marseille (13). 

Ce sont des passants qui ont donné l’alerte aux environs de 21H30. 

Les pompiers, arrivés sur les lieux, ont découvert la victime en arrêt cardio-respiratoire. Elle est décédée une heure plus tard des suites de ses blessures. 

Cette étudiante aurait été tuée pour son vieux smartphone dont la valeur n’excède pas 50 euros. 

« Il n’y a pas de témoins, à part une personne qui aurait aperçu, depuis sa voiture, la jeune fille en train de se battre avec un homme. Et il s’avère que son portable à disparu. Alors on peut supposer que c’est un vol de portable qui tourne mal… » a indiqué une source proche de l’enquête. 

Toutefois le procureur reste prudent : « À ce stade, nous avons un homicide, et un portable qui a disparu. Est-ce un vol qui a mal tourné ? Je ne privilégie aucune piste. » 

Originaire d’Alès (Gard), Marie-Bélen était étudiante en anthropologie à l’Université d’Aix-Marseille où elle devait passer ses partiels dans quelques semaines. 

Son projet était d’étudier une année au Portugal dès l’année prochaine, elle venait d’obtenir cette autorisation. 

Au moment du drame, la jeune femme devait rejoindre son frère pour aller dîner au restaurant. Le meurtrier n’a pour l’instant toujours pas été identifié. 

Laisser un commentaire