Un jeune homme de 24 ans a comparu jeudi devant un Tribunal au Royaume-Uni pour le viol atroce d’une fillette de 2 ans. 

Ces faits sordides se sont déroulés en novembre 2018 à Warrington, en Grande-Bretagne. 

Ce jour là, l’accusé a appelé lui-même les secours expliquant que l’enfant qu’il était en train de garder s’était blessée. 

Au téléphone, l’opérateur entendait la fillette pleurer “maman vite, maman vite…” 

Les secours se sont précipités sur place et ont découvert la victime grièvement blessée, en train de greloter dans la baignoire. 

La victime a été transportée à l’hôpital où les médecins ont constaté qu’elle avait violée avec sauvagerie inouïe. Elle a dû être opérée tant ses lésions étaient graves. 

Lorsque la police est venue interpeller le suspect, celui-ci n’avait pas bougé et se tenait en position fœtale. 

Luke Jones a finalement été condamné à 17 ans de prison ferme avec un minimum incompressible de 12 ans. Il devra également suivre un traitement à vie. 

Laisser un commentaire