Allemagne: une publicité pour le casque à vélo accusée de sexisme

“C’est vraiment moche. Mais ça sauve ma vie”, peut-on lire sur la nouvelle campagne de sensibilisation censée débuter ce mardi en Allemagne.

Une femme vêtue de sous-vêtements et d’un casque de vélo: la campagne de publicité lancée en Allemagne par le ministère des Transports pour convaincre les cyclistes de porter un casque a provoqué un tollé.

Kritik an Fahrradhelm-Kampagne: “Peinlich, altbacken, sexistisch” https://t.co/z2TRLH6Ma0 pic.twitter.com/cgyVQ1DIg9— SPIEGEL ONLINE (@SPIEGELONLINE) 22 mars 2019

Cette affiche montrant une des participantes au jeu télévisé “Le prochain top-model” vêtue de son casque et d’un soutien-gorge en dentelle, avec le slogan “C’est vraiment moche. Mais ça sauve ma vie”, devait être placardée un peu partout à partir de mardi, mais s’est heurtée aux critiques de nombreuses femmes, à commencer par l’aile féminine du SPD, parti minoritaire dans la coalition au pouvoir.

“C’est embarrassant, stupide et sexiste de voir le ministre des Transports qui essaye de vendre sa politique en utilisant la nudité”, a déclaré Maria Noichl, présidente de l’aile féminine du SPD au journal Bild am Sonntag.

“Entièrement habillée va bien aussi avec un casque!”

La ministre de la Famille, Franziska Giffey, a également attaqué son collègue des Transports Andreas Scheuer, membre du parti conservateur CSU, et a posté sur Facebook une photo d’elle-même en tailleur, avec sa bicyclette, accompagnée du commentaire:

“Cher Andreas Scheuer: entièrement habillée va bien aussi avec un casque!”

Un porte-parole du ministère a défendu la campagne, estimant que pour avoir du succès il fallait “secouer les gens et parfois créer la controverse”.

La future campagne a également collecté les moqueries sur les réseaux sociaux. Un utilisateur affirme ironiquement que ce qui est “vraiment moche”, c’est l’état des infrastructures cyclistes.

Avec AFP

Laisser un commentaire