Les services du procureur de la République de Toulouse ont ouvert une enquête criminelle confiée aux policiers de la sûreté départementale.

C’est un proche de la victime qui a donné l’alerte. Samedi matin, le corps sans vie d’une retraitée toulousaine de 84 ans a été découvert, dans sa maison de la route de Blagnac.

Un décès qui a paru très tôt suspect aux yeux des policiers de la sûreté départementale. Au cours de la journée, les membres de la police technique ont procédé à de nombreux relevés. Notamment de traces d’incendie.

Ce lundi, les services du procureur de la République de Toulouse ont confirmé « l’ouverture d’une enquête criminelle ». La mort est survenue selon une porte-parole du parquet samedi, entre 1 h et 6 h du matin. « L’autopsie a révélé de violents coups portés à la tête de la victime », a-t-elle précisé.

L’enquête devra déterminer s’il s’agit d’un cambriolage – nombreux dans ce secteur – qui a mal tourné ou si les raisons de son meurtre sont à chercher ailleurs.

Laisser un commentaire