L’enfant a été trouvé lundi soir par la propriétaire du logement et les services de police, venus à la suite d’un dégât des eaux. La mère a été placée en garde à vue.

Le petit garçon, d’un peu plus d’un an, était assis sur un canapé couvert d’urine. Tout nu, sans couche, et complètement seul. Le logement est dans un état déplorable, des couches usagées jonchent le sol ; il y règne une odeur pestilentielle.

Il était 21h30 ce lundi soir quand la propriétaire de cet appartement de Saint-Cloud a découvert cette scène dont elle se souviendra toute sa vie. L’intéressée s’était rendue sur place pour constater un simple dégât des eaux, mais qui persistait depuis un certain temps. Sa locataire ne répondant pas, elle est entrée dans le logement.Sponsorisé par ClarinsLe secret d’une peau plus ferme !8 extraits de plantes aux pouvoirs raffermissants, régénérants et lissants.

Sous le coup d’une procédure d’expulsion

L’enfant a immédiatement été transporté aux urgences pédiatriques de l’hôpital Ambroise Paré, à Boulogne-Billancourt. Mais son état n’a pas nécessité d’hospitalisation. Il a été pris en charge par la protection de l’enfance.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le petit garçon vivrait seul avec sa mère. Une femme célibataire, sans emploi, avec de gros problèmes d’argent. Elle était d’ailleurs sous le coup d’une procédure d’expulsion pour impayés.

« On est face à une situation de grande vulnérabilité et de grande précarité », indique l’un des voisins.

La jeune mère , convoquée ce mardi matin au commissariat de police pour « délaissement de mineur », a été placée en garde à vue.


Laisser un commentaire