Connu pour son score sans précédent dans l’émission Les 12 coups de midi, l’ancien champion du jeu a été mis en examen ce mercredi.

Christian Quesada, grand champion du jeu Les 12 coups de midi sur TF1, a été mis en examen ce mercredi pour “diffusion et détention d’images à caractère pédopornographique” et pour “corruption de mineur”, selon une information du procureur de Bourg-en-Bresse à BFMTV, confirmant une information de RTL. Il a été placé en garde à vue lundi, puis déféré ce mercredi matin et présenté à un juge d’instruction. Placé à l’isolement, il dormira en prison ce soir. 

L’accusation de corruption de mineur date de plusieurs mois. Après un chat sur internet avec une adolescente, il lui avait demandé de se dénuder en ligne, ce qu’elle avait refusé.

Information judiciaire ouverte

Durant les perquisitions, les gendarmes ont retrouvé des centaines d’images pédopornographiques. Ses trois ordinateurs ont été saisis, ainsi que plusieurs clés USB contenant “des images par centaines”, selon une source proche du dossier. Tous les disques durs n’ont pas encore été exploités, a fait savoir le procureur de Bourg-en-Bresse à BFMTV.

Christian Quesada a reconnu en garde à vue la détention d’images et la corruption de mineur, mais il assure n’être jamais passé à l’acte et n’avoir jamais commis d’agression. L’enquête des gendarmes a commencé il y a plusieurs semaines, le temps de remonter jusqu’à lui. Une information judiciaire a été ouverte. Les investigations devront déterminer s’il fait partie d’un réseau de pédophiles, qui auraient pu s’échanger des fichiers entre eux. 

Entre juillet 2016 et janvier 2017, Christian Quesada est resté le champion indétrônable du jeu quotidien présenté par Jean-Luc Reichmann sur TF1. Ce père de deux garçons, ancien bénéficiaire du RSA, a finalement été éliminé le 14 janvier. Il a quitté l’émission avec une cagnotte de 809.392 euros et 193 participations à son actif. 

Laisser un commentaire