La Rochelle: Ce que l’on sait de la petite fille et son beau-père électrocutés

Le système électrique de la maison était “extrêmement défaillant” selon le parquet de La Rochelle.

Une petite fille de 9 ans et son beau-père ont été électrocutés, mercredi soir, dans la baignoire de leur maison dans la ville d’Arvert, en Charente-Maritime. Ils ont été tués sur le coup. La mère de l’enfant a eu les mains gravement brûlées en essayant d’intervenir. 

Selon les premiers éléments transmis par le parquet de La Rochelle, et rapportés ce samedi par Le Parisien, la fillette, en prenant son bain, aurait ressenti les premières décharges électriques. Son beau-père aurait alors voulu la rincer avant de la sortir du bain. Il se serait électrocuté en attrapant le pommeau de douche. La mère de la petite fille aurait essayé, en vain, de la dégager. 

Un voisin, cité par le quotidien, a déclaré que c’est le petit frère de la victime, âgé de 4 ans, qui a donné l’alerte: 

“J’ai entendu un enfant hurler, puis la mère. J’ai d’abord cru qu’il se faisait corriger. Des cris violents, indescriptibles. Depuis, j’ai ça dans ma tête, ça me peine énormément”

Un employé municipal de la ville a, ensuite, appelé les secours. 

“Un système électrique extrêmement défaillant”

Vendredi, les autopsies réalisées au CHU de Poitiers ont confirmé l’électrocution des deux victimes. La mère a quant à elle été transportée à l’hôpital de Royan. 

Selon le parquet de la Rochelle, “le système électrique était extrêmement défaillant, et les murs très humides. L’accident était quasiment prévisible”. L’enquête, confiée à la brigade de gendarmerie de la ville de La Tremblade, est toujours en cours. 

Laisser un commentaire