Nina, maman de trois enfants, est surnommée la “mère diabolique” en Russie. 

Déjà impliquée dans l’assassinat de son mari à Zelenograd, cette femme de 46 ans se retrouve à nouveau face à la justice pour des faits de maltraitances commises sur un de ses fils. 

Un autre de ses fils de 18 ans a également été arrêté, soupçonné d’avoir assassiné son père. 

Pour punir son fils de 11 ans de lui avoir volé 5 euros dans son sac à main, elle l’a fouetté avec une laisse de chiens ornée de clous métalliques afin de le forcer à marcher nu dehors attaché à une corde. 

Puis elle a emmené son fils dans la chaufferie avant de lui amputer une partie de son lobe à l’oreille droite avec un cutter. 

La quadragénaire risque jusqu’à dix ans pour ces maltraitances. Quant à son mari que son autre fils de 18 ans aurait assassiné, elle est soupçonnée d’avoir sectionné les doigts de son cadavre. 

“Le corps de l’homme a été retrouvé sans doigts par des pêcheurs dans une rivière” ont indiqué les autorités russes. L’enquête sur l’assassinat est toujours en cours. 

Laisser un commentaire