Cet homme de 25 ans a été condamné à des heures de travaux d’intérêt général mardi. Il avait envoyé deux courriels d’insultes le 17 février dernier. 

Il menaçait de “tondre” les deux filles du ministre de l’Intérieur, Christopohe Castaner, et “de les jeter à la Seine”. Un homme de 25 ans a été condamné mardi par le tribunal de grande instance de Thonon-les-Bains mardi, rapporte France Bleu Pays de Savoie. Il avait envoyé des courriels d’insulte sur l’adresse du ministère de l’Intérieur.

Un “élan de haine”

Sans casier judiciaire jusqu’à présent, il devra effectuer 140 heures de travaux d’intérêt général. Ce veilleur de nuit a également été condamné à verser 2400 euros de dommages et intérêts. Une somme qui sera reversé à la Croix-Rouge, selon l’avocat de Christophe Castaner. 

Laisser un commentaire