Yvelines: Une maman soupçonnée d’avoir étouffé à mort sa fille à la maternité

Le 4 août dernier, une jeune femme de 26 ans a accouché de jumeaux, un garçon et une fille, à l’hôpital du Chesnay, dans les Yvelines.

Dans la nuit du 16 août, alors que la maman et ses bébés étaient toujours hospitalisés, la petite fille est décédée. 

Au départ, l’hypothèse de la mort subite du nourrisson était privilégiée. En effet, l’autopsie pratiquée a conclu que le bébé s’était étouffé seul dans son lit. 

Mais, le 22 décembre dernier, la grand-mère des jumeaux s’est rendue dans un commissariat avec une lettre de sa fille, dans laquelle la maman confessait avoir tué sa fille par peur de la violence de son ex-compagnon.

Car son ex-concubin, dont elle est séparée, ne voulait pas d’autres enfants. 

Cet homme, déjà condamné pour des violences sur la mère et qui est toujours sous le coup d’une obligation de ne pas entrer en contact avec elle pendant quatre ans, s’était rendu à l’hôpital et s’était montré si furieux d’apprendre qu’elle avait accouché qu’il en aurait même cassé son téléphone portable. 

Placée en garde à vue, la maman a nié être responsable de la mort de sa fille. Elle a été remise en liberté sous contrôle judiciaire, avec obligation de suivre des soins psychologiques. L’enquête se poursuit. 

Laisser un commentaire