Police judiciaire. (Illustration) — Elisa Frisullo / 20 Minutes

En plus du déploiement de la gendarmerie et des militaires de Nîmes, une centaine de bénévoles avaient organisé une battue civile dimanche pour le retrouver.

Le corps sans vie d’un policier d’Alès disparu depuis lundi dans le Gard, a été retrouvé ce dimanche, lors d’une battue civile, rapporte France Bleu. C’est l’un de ses collègues qui a découvert la dépouille.

La compagne de Christophe, 49 ans, avait signalé sa disparition lundi, ce qui avait poussé les gendarmes à lancer un appel à témoin. “Il a quitté son domicile hier vers 10h00 à La Calmette. Il mesure 1m80 cheveux bruns et porte un Jean et un pull”, était-il précisé.

Brigades cynophiles

D’après 20 Minutes, une centaine de gendarmes ont été déployés, accompagnés de brigades cynophiles et de militaires du 4e RMAT de Nîmes. Son épouse a également organisé une battue civile, avec une centaine de bénévoles.

Son corps a finalement été retrouvé en fin de matinée, “pendu à un arbre” selon France Bleu et 20 Minutes. Une enquête a été ouverte pour établir avec certitude les circonstances de la mort.

“Nous devions retrouver Christophe et nous l’avons fait… merci à tous Repose-toi en paix”, a témoigné sa femme sur Facebook.

Laisser un commentaire