Femme tuée dans le Var: Schiappa demande à la justice “un gros effort” contre les violences conjugales

Contactée ce mercredi par RTL, la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes s’est exprimée au sujet de l’assassinat d’une femme samedi dans le Var. 

Samedi, une femme de 50 ans, Dalila, mère de trois enfants, a été abattueau moyen d’une arme à feu à Vidauban, dans le Var. Son mari, qui a été interpellé lundi puis placé en garde à vue après avoir essayé de prendre la fuite, est soupçonné d’être le bourreau de son épouse.

Ce mercredi, la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a réagi très vivement à ce sujet, après avoir été contactée par RTL:

“Il y a en France une femme qui meurt tous les trois jours, tuée par son conjoint ou par son ex-conjoint. Ce chiffre, il a une régularité glaçante depuis des générations. Là, on est à une femme tuée tous les 2,7 jours. Plus de 40 depuis le début de l’année. C’est absolument intolérable”

Des dispositifs insuffisants 

Marlène Schiappa a déploré que les dispositifs mis en place pour venir en aide aux femmes victimes de violences ne suffisent pas: “Qu’il s’agisse du Téléphone grave danger, de l’éloignement d’un conjoint violent… Ils n’ont pas empêché le meurtre de ces femmes”.

Elle a alors demandé à la justice de fournir “un gros effort” afin de “faire en sorte que les violences conjugales soient mieux condamnées dès le début, que l’on attende pas que l’on arrive au meurtre de ces femmes”. 

Laisser un commentaire