Le drame s’est produit le 2 avril à Tergné, dans l’Aisne. 

Ce soir là, Soumaya, 16 mois, a été confiée quelques minutes à une amie de ses parents qui ont deux chiens. 

Aux environs de 18H15, la fillette s’est mise à caresser l’un d’eux. 

L’animal s’est retourné et s’est jeté sur l’enfant, avant de la mordre violemment au visage. 

La propriétaire du chien n’a pas réussi à desserrer la mâchoire de l’animal qui s’était refermée sur le visage de la petite, du menton jusqu’au-dessus du nez. Son compagnon a frappé le chien. En vain. 

« J’avais pris un couteau, il fallait que ça s’arrête » ajoute l’homme. « Comment cela s’est-il arrêté ? » a demandé la juge. « Elle lui a donné des coups de poing dans la gueule. Moi, je l’ai étranglé. » 

L’enfant a été héliportée à l’hôpital. Elle avait tous les os cassés. Les médecins ont remis son nez à sa place mais ils ne peuvent pas vraiment le réparer avant la fin de sa croissance. 

La fillette, qui doit subir prochainement plusieurs opérations, reste hospitalisée. Elle est totalement défigurée. 

Le propriétaire a été condamné à 18 mois de prison, dont 6 avec sursis. Il a l’interdiction définitive de détenir un chien. Sa compagne a écopé de 12 mois, dont 6 mois avec sursis. Les 2 chiens du couple ont été euthanasiés. 

Laisser un commentaire