Un collégien victime de harcèlement se fait escorter par des motards à la fin des cours

L’association qui a aidé le collégien regroupe des motards issus de la police, des douanes et de la gendarmerie.

Une quinzaine de motards ont soutenu, vendredi, un jeune collégien de 12 ans victime de harcèlement dans son ancien collège à Tours, rapporte France Bleu. Ils font partie de l’association Lag Spirit, qui regroupe des personnes issues de la police, des douanes et de la gendarmerie. A la sortie des cours, ils ont escorté Valentin jusqu’à chez lui. 

“Il a rencontré pas mal de soucis dans son ancien établissement”, explique Oly, le président des Lag Spirit. “On vient le soutenir, lui montrer qu’on est là, qu’il n’est pas tout seul. Pour avoir pris plusieurs plaintes, qui n’aboutissent pas tout le temps, que l’on voit la détresse de ces enfants, on a envie de les accompagner et de les aider.”

Les motards du Lag Spirit aident également les parents dans les procédures pour déposer plainte et la rédaction des lettres pour le rectorat. 

Laisser un commentaire