Corps nu d’une femme dans une valise : la victime a été identifiée

Le corps sans vie d’une femme, nue, recroquevillée et tassée, avait été retrouvé le 22 avril dans une valise qui dérivait sur la rivière à Neuville-sur-Oise (95). 

C’est un batelier qui avait fait la macabre découverte alors qu’il naviguait sur l’Oise. 

Depuis la victime a été identifiée : il s’agit de Marie-Alice Dibon, une scientifique franco-américaine originaire de Puteaux, dans les Hauts-de-Seine. 

Cette femme de 53 ans était spécialiste du microbiote cutané, experte des tendances scientifiques et de leur influence sur les industries de la beauté. 

Elle avait été signalée disparue la veille de la macabre découverte. C’est un de ses amis qui, inquiet de ne plus avoir de signe de vie depuis le 19 avril, avait donné l’alerte. 

Une autopsie a été pratiquée mais le parquet de Pontoise n’a pas voulu révéler les causes de la mort. Une instruction judiciaire pour homicide volontaire contre X a été ouverte. 

Laisser un commentaire