Une mère de famille résidant à Tucson, en Arizona (Etats-Unis), a été reconnue coupable vendredi d’avoir affamé à mort son fils de trois ans. 

Après le décès de l’enfant, cette femme âgée de 44 ans a caché le cadavre dans un coffre à jouets. 

En plus de priver le garçonnet de nourriture, Raquel Barreras et son mari Martin Barreras lui interdisaient de parler et de jouer. 

Le décès de l’enfant serait intervenu entre le printemps 2013 et janvier 2014. 

Les restes humains du petit Roman ont été découverts dans le coffre à jouets en mars 2014 après le déménagement de sa famille à son nouveau domicile de Tucson. 

La sentence de Raquel Barreras sera connue le 22 juillet. Quant à son mari, il sera jugé en août prochain. 

Laisser un commentaire