Paris: enquête interne après qu’un chauffeur de bus a été accusé d’avoir refusé l’accès à une femme en jupe

La RATP a ouvert une enquête interne après qu’un chauffeur de bus aurait refusé l’accès à une jeune femme en jupe.

Mardi soir, une jeune femme se serait vue refuser l’accès à un bus à Paris, le chauffeur jugeant qu’elle portait une jupe trop courte. La RATP a lancé une enquêté interne “dès la connaissance du signalement”, ont annoncé dans un communiqué commun Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, et Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes. 

“Si les faits rapportés étaient confirmés, ils seraient d’une grande gravité, totalement contraire aux valeurs de service public, et nécessiteraient des sanctions exemplaires”, écrivent les deux membres du gouvernement. 

La RATP va auditionner le chauffeur concerné “dans les plus brefs délais” et a contacté l’auteur du signalement. Le communiqué précise qu’un “appel à témoins a été également lancé afin de recueillir tous les témoignages utiles”. 

Laisser un commentaire