DR

DR

Un girondin de 38 ans, père de deux enfants, est décédé vendredi soir après avoir été touché par plusieurs balles, dans le sud de la Dordogne.

Vendredi en fin de journée, un père de famille girondin de 38 ans a perdu la vie dans le sud de la Dordogne, touché par trois balles, rapporte Sud-Ouest et dans des circonstances qui restent à éclaircir.

Le drame s’est noué au lieu-dit Les-Termes, à plusieurs kilomètres du centre bourg de Saint-Martin-de-Gurson, dans le sud de la Dordogne, au domicile d’un mécanicien âgé de 25 ans. A leur arrivée, les secours n’ont rien pu faire pour sauver le trentenaire qui est décédé sur place. Le propriétaire des lieux, présumé innocent, s’est rapidement rendu aux gendarmes qui l’ont placé en garde à vue à Bergerac.

Des stupéfiants saisis sur place

Selon Sud-Ouest, les balles qui ont touché le trentenaire ont été tirées à l’aide d’un vieux pistolet-mitrailleur, retrouvé le lendemain du drame, le samedi 4 mai. La victime, séparée de sa compagne, était père de deux enfants et résidait à proximité à Petit-Palais-et-Cornemps, en Gironde.

Sur place, les militaires ont saisi des stupéfiants mais on ne sait pas encore si une connexion peut être établie avec le meurtre. Une autopsie de la victime doit être pratiquée.

Laisser un commentaire