Lei Beaumont a été condamné lundi par défaut devant la cour d’assises de Tongres à la perpétuité pour l’assassinat de son ex-épouse Josée Widdershoven à Vucht (Maasmechelen, Limbourg).

La victime avait été retrouvée par sa fille cadette le 13 décembre 2009 dans sa voiture garée dans son garage. Le corps était criblé de balles tirées à bout portant.

S’il est arrêté, Lei Beaumont pourra faire opposition au jugement par défaut. Dans le cas où sa demande est jugée recevable, le procès devra à nouveau avoir lieu, en sa présence.


Laisser un commentaire