Le 23 avril 2013, le mariage pour tous est adopté. 331 députés votent la loi Taubira. Pourtant, cette loi a été votée sous un fond de contestations en France.

Rappelez-vous, la loi Taubira a déchiré notre pays. De nombreuses manifestations ont eu lieu en France pour dénoncer le mariage pour Tous. Les milieux conservateurs fermement opposés se sont mobilisés durant de plusieurs mois sous la direction de Frigide Bardot, porte-parole de la « Manif pour tous ».

OU EN EST LE MARIAGE POUR TOUS ?

Le projet de loi a été déposé au parlement en novembre 2013 et a été définitivement adopté le 23 avril 2013 par le Conseil Constitutionnel et promulgué le 17 mai 2013. Cette loi a été vivement contestée surtout par les milieux conservateurs. Ou en sommes-nous six ans après ? les mentalités évoluent-elles ?

Heureusement, la plupart des personnes acceptent et tolèrent le mariage entre même sexe mais les inégalités restent tout de même encore présente dans notre pays. Les violences commises envers les personnes LGBT ne cessent pas pour autant. Dernièrement, c’est Julia qui a subi de la part de plusieurs hommes, une agression en plein jour et en plein paris. La vidéo de son agression a suscité de nombreuses réactions de soutien mais également de haine.

La peur de la différence est toujours bien présente chez certaines personnes. Différentes études d’opinions sur le sujet ont été réalisées après l’adoption du texte et une étude IFOP de 2016, montre que 63% des français estiment que les familles homoparentales sont des familles à part entière. D’autres études démontrent en revanche une augmentation des agressions homophobes.

ET LA PMA ?

Les couples de même sexe attendent maintenant de la part du gouvernement, la légalisation de la PMA et la filiation. En effet, six ans après l’adoption du texte, la PMA promise en 2012 est toujours une promesse. Des milliers de familles sont toujours dans l’attente et pour celles qui souhaitent fonder une famille, elles sont contraintes de se rendre à l’étranger pour accéder à une PMA. Il reste encore du chemin à faire.


Laisser un commentaire