Lyon : une jeune interne en médecine se suicide

La jeune médecin, en stage dans un service d’hépato-gastro-entérologie du centre hospitalier Lyon-Sud à Pierre-Bénite, a mis fin à ses jours vendredi.

Une jeune interne en médecine, qui travaillait dans un service d’hépato-gastro-entérologie du centre hospitalier Lyon-Sud à Pierre-Bénite, s’est suicidée vendredi rapportent nos confrères du Progrès.

Elle venait de terminer son stage de premier semestre dans ce service et devait démarrer son deuxième semestre dans un service de la même spécialité à l’hôpital de la Croix-Rousse.

“Charge de travail importante”

La jeune médecin, originaire de région parisienne, “était très seule et n’avait pas le temps de créer des liens”, selon Antoine Reydellet, interne des Hôpitaux de Lyon et Président de l’Inter-Syndical National des Internes (ISNI). “Quand on travaille 80 heures par semaine, forcément, cela ne laisse pas le temps de créer des liens !”.

Le syndicaliste a précisé que les services d’hépato-gastro-entérologie sont réputés pour leurs conditions difficiles car ce sont des services où les décès de patients sont fréquents, mais qu’il existe également une “charge de travail très importante, liée au manque de personnel”.

Les Hospices civils de Lyon indiquent avoir mis en place plusieurs actions à la suite du décès de la jeune interne.

Laisser un commentaire