La scène s’était produite dans une école de Londres, en Grande-Bretagne. 

Un adolescent, âgé de 13 ans, a mis un morceau de fromage dans le t-shirt de son camarade Karanbir Cheema, âgé du même âge. 

Le problème, c’est ce que Karanbir est allergique au blé, au gluten, aux œufs, aux noix et… aux produits laitiers. 

L’élève victime a été voir son professeur et lui a dit : “il a mis du fromage dans mon col sans raison”, tout en pointant du doigt sa nuque et en précisant qu’il était allergique au fromage. 

Au cours de la journée, le cou du jeune garçon est devenu rouge vif. Il n’arrêtait pas de se gratter, il saignait et a commencé à étouffer. 

« Il a enlevé son t-shirt et crié ‘je vais mourir’ » témoigne un autre enseignant. 

Malgré tous les soins administrés sur place, le garçon a finalement été victime d’un arrêt cardiaque. Il a été transporté à l’hôpital où il a succombé 10 jours plus tard. 

Le garçon qui a jeté le fromage sur Karan s’est excusé auprès des parents. « Je ne voulais rien faire de mal. Je suis désolé… Je suis désolé pour ce que j’ai fait ». 

Celui-ci a affirmé qu’il connaissait l’allergie de Karanbir aux produits laitiers mais qu’il ne savait pas, à l’époque, que le fromage en était un. 

L’enquête se poursuit. 

Laisser un commentaire