Meurthe-et-Moselle: Le Samu refuse de lui envoyer une ambulance, elle meurt à l’entrée des urgences

Le 14 mars dernier, Maryse s’est rendue à la clinique Jeanne-d’Arc de Lunéville, en Meurthe-et-Moselle, où elle a subi une ablation de la vésicule biliaire. 

Comme l’opération s’est bien passée, cette femme de 56 ans a pu quitter la clinique dans la journée. 

Mais, le lendemain, elle a ressenti une forte douleur. Elle a contacté la clinique, qui lui a prescrit un antidouleur plus puissant. 

Mais, trois jours après l’opération, la douleur est devenue tellement insupportable qu’elle a appelé le Samu. 

Sauf que le centre de régulation du Samu 54 n’a pas jugé utile d’envoyer une ambulance au domicile de Maryse et l’a invité à se faire conduire aux urgences de l’hôpital de Lunéville. 

Trente minutes séparent Barbas, où elle vit, des urgences lunévilloises. Transportée par une proche, la quinquagénaire a été prise d’un violent malaise et perdu connaissance dans la voiture, à quelques kilomètres de l’hôpital. 

Maryse est décédée sur le seuil des urgences après quarante-cinq minutes de massage cardiaque. 

Laisser un commentaire