Edith Scaravetti a été condamnée ce vendredi 17 mai au soir à Toulouse par la cour d’assises.

Dix ans. Contre trois ans de prison lors du premier procès. Edith Scaravetti a été condamnée à dix ans de réclusion criminelle par la cour d’assises du Tarn-et-Garonne, vendredi soir, pour le meurtre de son compagnon Laurent Baca en août 2014, à Toulouse, rapportent nos confrères de La Dépêche.

L’avocat général David Sénat avait requis quinze ans de réclusion criminelle. Le jury a délibéré un peu plus de trois heures.

Le meurtre retenu

À l’énoncé du verdict, Edith Scaravetti est restée relativement stoïque. Le père et le frère de Laurent Baca se sont effondrés dans les bras l’un de l’autre. “C’est une bonne nouvelle même si ça nous le ramènera pas”, a réagi le père de la victime.

Si Edith Scaravetti avait été condamnée pour homicide involontaire, à l’issue du premier procès en 2018 – elle a toujours plaidé l’accident – elle a cette fois été condamnée pour meurtre. 

Laisser un commentaire