États-unis: Elle paye un tueur à gages pour qu’il tue son ex-mari et la fille de son nouveau compagnon

En février dernier, Valerie Cincinelli a demandé à son nouveau compagnon d’engager un tueur à gage pour faire assassiner son ex-conjoint Isaiah Carvalho avec qui elle est en instance de divorce.

En février dernier, Valerie Cincinelli a demandé à son nouveau compagnon d’engager un tueur à gage pour faire assassiner son ex-conjoint Isaiah Carvalho avec qui elle est en instance de divorce. 

Le couple s’était séparé il y a deux ans et l’homme a demandé le divorce l’an dernier. Ils avaient rendez-vous devant la justice en juin. 

Quand cette policière de 34 ans, maman de 2 enfants, a demandé à son nouveau concubin d’ajouter à sa liste la fille adolescente de ce dernier, âgée de 15 ans, qui devenait pour elle encombrante, il a changé d’avis. 

Il a fait croire à sa compagne qu’il avait bien engagé un tueur à gages et que celui-ci demandait 3000 dollars de plus que les 7000 dollars déjà demandés. 

En fait, son nouveau compagnon l’a dénoncée au FBI. 

La mère de famille a exigé que les meurtres soient répartis sur deux semaines. Elle voulait que son mari soit abattu au travail lors d’un vol qui aurait mal tourné, puis que la fille de son nouveau compagnon soit exécutée près de son école. 

Un policier s’est ensuite présenté au domicile de Valerie Cincinelli à New-York et lui a annoncé la mort de son ancien mari. 

Son collègue lui a montré une photo truquée montrant son ex mort dans sa voiture. La jeune femme a fait semblant de pleurer. 

Après le départ du policier, Cincinelli a tout de suite appelé son nouveau conjoint pour lui dire que le tueur à gages avait rempli une partie de son contrat. «Il a fait son travail, nous devons travailler sur nos alibis», a-t-elle dit. 

Sauf que cette conversation téléphonique était enregistrée. La femme a été interpellée peu de temps après. Elle a été écrouée et risque jusqu’à 10 ans de prison.

Laisser un commentaire