Découverte d’une nouvelle photo très troublante de Nordahl Lelandais

Il s’agit sans doute de la nouvelle la plus déconcertante de la journée et elle nous vient de France où les autorités viennent de faire la découverte d’une nouvelle photo extrêmement troublante de Nordahl Lelandais et qui pourrait servir dans une enquête d’un meurtre non résolu.

C’est LCI qui rapporte cette nouvelle d’une importance capitale pour tous ceux qui suivent de très près l’affaire Nordahl Lelandais. En effet, les forces de l’ordre viennent de faire une découverte pas comme les autres qui pourraient les aider grandement. Ainsi, les autorités viennent de mettre la main sur une nouvelle photo extrêmement troublante de Nordahl Lelandais dans une discothèque fréquentée par un jeune homme décédé en 2015 et dont la mort reste encore un grand mystère.

LCI explique que le jeune homme en question s’appelle Thomas Rauschkolb et qu’il avait 18 ans au moment de son décès tragique. C’est le père de ce dernier qui a reçu la photo avant de la transmettre aux forces de l’ordre. Elle montre son fils dans une discothèque appelé le Studio 54 et qui se trouve dans la ville de Grséy-sur-Aix dans la région de la Savoie.

Toujours selon les informations de LCI, la police dit qu’il ne faut pas trop spéculer sur le rôle que pourrait avoir Nordahl Lelandais dans le meurtre Thomas Rauschkolb. Les forces de l’ordre vont tout de même enquêter de leurs côtés pour voir s’il y avait bien un lien entre les deux hommes. La police indique que Nordahl Lelandais pourrait être impliqué dans une quarantaine affaires de meurtres.

Pour celles et ceux qui n’ont pas suivi l’affaire Nordahl Lelandais, Wikipédia rappelle qu’il s’agit “d’un ancien militaire et maître-chien français soupçonné de plusieurs meurtres. À l’automne 2017, il est mis en examen pour séquestration et meurtre dans l’affaire Maëlys, puis pour assassinat dans la mort du caporal Arthur Noyer. Il nie toute implication dans ces faits jusqu’au 14 février 2018, date à laquelle il reconnaît avoir tué Maëlys mais affirme que cet acte était involontaire. Le 29 mars, il avoue le meurtre du caporal Arthur Noyer. Les enquêteurs rouvrent alors le dossier de plusieurs autres meurtres et disparitions énigmatiques dans les départements environnants, ce qui amène de nombreux médias à s’interroger sur la possibilité qu’il soit un tueur en série”.

Laisser un commentaire