Meurtre de Théo : Tué pour un mauvais regard

Trois suspects ont déjà été interpellés après la mort de Théo, tué par balle à Hérouville-Saint-Clair.

L’enquête avance rapidement après la mort du jeune Théo, 19 ans, tué par balle samedi en périphérie de Caen (Calvados). Trois suspects ont déjà été entendus par les policiers et un d’entre eux a été mis en examen pour homicide volontaire puis écroué. En parallèle, plusieurs personnes, soupçonnées d’avoir pris la fuite en Algérie, sont toujours recherchées rapporte Tendance Ouest.

Après une première mise en examen mercredi, les deux autres suspects, deux jeunes majeurs, qui s’étaient livrés à la police, devraient être déférés jeudi soir devant un juge d’instruction.open in 3

Les enquêteurs auraient identifié cinq à six suspects ayant participé au meurtre du jeune Théo. Les policiers sont toujours sur la piste de personnes ayant pris la fuite en Algérie comme le confirme Carole Etienne, la procureure de la République de Caen : « La collaboration entre autorités judiciaires françaises et algériennes se poursuit ».

Un acte prémédité

La magistrate a également livré des informations sur les circonstances du meurtre du jeune homme : « Il semblerait que le mobile dans cette affaire soit un mauvais regard ». Une thèse qui avait déjà été évoquée lors des premières investigations.

La thèse d’un acte prémédité est sérieusement prise en compte par les policiers. La procureure a par ailleurs expliqué qu’il n’y avait « qu’un seul tireur ».

Les faits étaient survenus vers 0h50 le samedi 18 mai dans le quartier de la Grande-Delle, à Hérouville-Saint-Clair. Cette nuit-là, le jeune Théo a été blessé d’un coup de fusil alors qu’il se trouvait avec des amis. Évacué dans un état très grave vers le CHU de Caen, le jeune homme décédera la nuit suivante des suites de ses blessures.

Laisser un commentaire