• Desmond Gore, 73 ans, a abusé de la fille pendant deux ans dans sa maison d’Armadale à Perth
  • Une autre fille a déclaré que Gore l’avait violée deux ans auparavant, mais il a continué à accueillir des enfants 
  • Gore a abusé sexuellement de six enfants au total, dont cinq étaient sous sa garde.  

« Je me sens heureuse quand je suis aimée, je me sens triste quand je couche avec mon grand-père ». Cette phrase qui fait froid dans le dos provient du témoignage d’une petite fille de 8 ans qui a été violée par un homme de 73 ans qui devait prendre soin d’elle.

C’est le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle qui risque de vous donner la chair de poule. En effet, en Australie, un énorme scandale de pédophilie est en train d’exploser au grand jour. Desmond Gore, un homme de 73 ans, a été reconnu coupable de 20 abus sexuels sur de jeunes enfants. Parmi eux, trois petites filles de 8 ans, dont une qui a écrit un témoignage bouleversant où on peut lire: « Je me sens triste quand je couche avec mon grand-père ». Desmond Gore, n’était pas son grand-père, mais plutôt quelqu’un qui devait veiller sur elle, un peu comme une famille d’accueil.

Le Daily Mail explique que Desmond Gore commettait l’essentiel de ces atrocités dans sa maison. Les faits ont eu lieu entre 2007 et 2010, mais la justice a mis du temps à se saisir de ce cas. C’est grâce à un travailleur social que les forces de l’ordre ont pu avoir eu vent des agissements de cette personne âgée très mal attentionnée. Ce dernier a mis la main justement sur ce fameux témoignage de cette petite fille de 8 ans complètement traumatisée par ce qui lui était arrivé.

Le pire dans cette histoire, c’est que le département de la protection de l’enfance australien avait reçu des plaintes assez tôt, mais c’est seulement deux ans après les premiers signalements que les autorités ont décidé d’agir, relate le Daily Mail. Au total, Desmond Gore a abusé sexuellement de six enfants, dont cinq dont il devait s’occuper quotidiennement.

Malgré des témoignages accablants, Desmond Gore a toujours nié ces accusations, indique le Daily Mail. Il a donné toutes les excuses possibles et inimaginables, dont une où il affirme qu’il n’a pu commettre ces crimes puisqu’il était impuissant sexuellement à cette période. Des excuses qui n’ont visiblement pas convaincu la justice australienne.

Laisser un commentaire