Les parents de Laure Nobel, étranglée à mort en 2012, ont appris cette semaine que le meurtrier de leur fille avait été libérée. 

Le 9 mai 2012, la victime, âgée de 16 ans, avait été tuée au domicile de son petit-ami à Neder-over-Heembeek, en Belgique. 

Au moment du drame, le couple se trouvait dans la chambre du jeune homme, âgé à l’époque de 17 ans. 

Une violente dispute avait éclaté entre Laure et son petit ami Zain, avec qui elle sortait depuis plusieurs mois. 

Elle reprochait à ce dernier de l’avoir à nouveau trompé avec une autre fille et voulait le quitter. Fou de rage, le jeune homme l’avait étranglée à mort. 

Laure Nobels était une jolie jeune fille brillante, passionnée de littérature. Ses parents ont depuis créé la Fondation Laure Nobels en mémoire de leur fille assassinée, pour aider les jeunes écrivains. 

Pour ce crime, Zain L. avait été condamné à 14 ans de prison. Il y a sept mois, il a bénéficié d’une libération sous surveillance électronique. Depuis quelques jours, il est libéré sous condition, ce qui a mis en colère les parents de Laure. 

Laisser un commentaire