Paris : il tue une mère de 46 ans et sa fille de 13 ans puis brûle leur appartement

Le 14 mars dernier, les pompiers se sont rendus rue de l’Ourcq dans le XIXème arrondissement de Paris, pour l’incendie d’un appartement situé au 9ème étage. 

Après êtres venus à bout des flammes, ils ont découvert dans le logement les corps sans vie d’une femme, âgée de 46 ans, et de sa fille, âgée de 13 ans. 

Elles gisaient côte à côte étendues sur un lit dans une chambre. 

Les premières constatations effectuées au début laissaient penser à un incendie d’origine accidentelle. 

Mais, en fouillant minutieusement les lieux, les policiers ont découvert trois départs de feu, dont deux hors de la chambre, et les fenêtres étaient restées fermées. 

Une autopsie des 2 victimes ont été pratiquées et ont révélé que l’adolescente de 13 ans avait subi des violences et que la mort de la mère était due à une asphyxie antérieure à l’incendie. 

Sur un coussin, qui aurait servi à étouffer la maman, les enquêteurs ont relevé un ADN. Cet empreinte génétique appartient à un homme de 40 ans. 

En perquisitionnant chez lui, les enquêteurs ont découvert un scellé de la scène de crime qui avait été volé et une clé appartenant à l’adolescente. 

Placé en garde à vue, le suspect a nié les faits. Selon les premiers éléments de l’enquête, la mère de famille, qui était en couple avec un autre homme, aurait refusé de se marier avec le quadragénaire.

Laisser un commentaire