Timothy Jones a comparu la semaine dernière devant un Tribunal aux Etats-Unis pour le meurtre de ses 5 enfants, âgés de 1 à 8 ans. 

Les faits se sont déroulés en septembre 2014 à Lexington, en Caroline du Nord. 

L’homme, âgé de 37 ans, a forcé son fils de 6 ans à faire de l’exercice pendant des heures, pour le punir d’avoir abimé une prise dans la maison. Le petit Nahtahn est mort d’épuisement. 

Puis, quelques heures plus tard, il a étranglé à mort ses quatre autres enfants. 

Il les a ensuite emballés dans du plastique et placés dans le coffre de sa voiture. Il a roulé ainsi pendant plusieurs jours, à la recherche de marijuana. 

Le père de famille a finalement été contrôlé par la police parce qu’il était en état d’ébriété. Un des policiers a senti une odeur de putréfaction dans la voiture. 

Intrigué, l’agent a fouillé le véhicule et a fait la macabre découverte. 

Les avocats de l’accusé ont tenté de plaider l’aliénation mentale au moment des faits. Mais les jurés, dont certains ont visionné les photos des sacs à ordures contenant les cadavres des 5 enfants, l’ont déclaré coupable. 

La sentence sera prochainement prononcée. Timothy Jones risque la peine de mort. 

Laisser un commentaire