Le domicile de Latifa Ibn Ziaten, mère d’une victime de Mohamed Merah, vandalisé

Le domicile de Latifa Ibn Ziaten, la mère d’une des victimes de Mohamed Merah, a été dégradé. Des tags antisémites ont été inscrits sur la façade de sa maison.

Le domicile de Latifa Ibn Ziaten, la mère d’Imad Ibn Ziaten, première victime de Mohamed Merah, a été dégradé dans la nuit de dimanche à lundi. Des tags antisémites, notamment, ont été inscrits sur la façade de sa maison.

Latifa Ibn Ziaten va porter plainte pour “apologie du terrorisme”, “violation de domicile” et “menace de mort”. “Elle est choquée, elle est bouleversée, a réagi avec émotion son avocate Me Samia Maktouf. Un cap a été franchi en terme de violence, de haine, d’antisémitisme et de racisme. Ma cliente ne se sent plus en sécurité aujourd’hui. J’en appelle à Monsieur le ministre de l’Intérieur pour que l’intégrité physique de ma cliente soit assurée.”

La mère d’Imad Ibn Ziaten, premier militaire assassiné à Toulouse par Mohamed Merah en mars 2012, a fondé l’association IMAD pour la jeunesse et la paix. Latifa Ibn Ziaten participe régulièrement à des actions de prévention de la radicalisation et les dérives idéologiques.

Laisser un commentaire