Sept hommes ont comparu lundi devant une Cour de Justice en Inde pour le viol en réunion et le meurtre d’une fillette de 8 ans. 

Les faits s’étaient déroulés le 10 janvier 2018 à Kathua, dans la partie méridionale du Jammu-et-Cachemire, au nord du pays. 

Asifa Bano, 8 ans, avait été enlevée puis droguée. Elle avait ensuite été séquestrée et violée dans un temple. Son corps sans vie avait été retrouvé dans la nature cinq jours après sa disparition. 

Une autopsie avait été pratiquée et avait révélé que la fillette avait été étranglée et frappée à coups de pierre. 

Six des 7 accusés ont été déclarés coupables. Ils connaîtront prochainement leur peine. Ils risquent au minimum la prison à vie et au maximum la peine capitale. 

Le septième accusé a été acquitté. Un huitième et dernier accusé, qui était mineur au moment des faits, sera jugé ultérieurement. 

Il semble qu’un conflit entre deux tribus de religion différente soit à l’origine de ce crime atroce.

Laisser un commentaire