Inde : mort de l’enfant bloqué dans un puits depuis quatre jours

L’enfant de deux ans tombé dans un puits il y a plus de quatre jours a été retrouvé mort, ont annoncé ce mardi les autorités locales, suscitant des manifestations pour dénoncer le retard des secours. Fatehvir Singh est tombé jeudi dans le puits de 33 mètres de profondeur et 23 centimètres de diamètre alors qu’il jouait dans les champs à proximité de son domicile dans le district de Sangrur au Pendjab (nord). Ce puits avait été creusé par sa famille pour irriguer leurs champs, mais n’était plus en service depuis 1991.

L’enfant n’est plus en vie. Il a été extrait à cinq heures du matin» par les secouristes, a déclaré à l’AFP Vijay Inder Singla, un élu de l’assemblée législative de l’État du Pendjab. Une hélicoptère médical a transporté l’enfant, qui avait accès à un tuyau d’oxygène mais ni à de la nourriture ni à de l’eau, à la grande ville de Chandigargh. Il a été déclaré mort à l’hôpital. Des villageois en colère ont manifesté sur le lieu de l’accident et chanté des slogans contre le gouvernement local. Des manifestations ont également bloqué une route principale, avant que la police ne soit déployée. L’opération de secours a été «retardée à cause d’un manque d’assistance technique“, a protesté un habitant, Kultar Singh, cité par la presse locale.

Le chef de l’exécutif du Pendjab, Amarinder Singh, a ordonné que des mesures soient prises contre les puits ouverts à travers l’État. “Ai demandé des rapports à tous les responsables de district sur les puits ouverts pour que de terribles accidents de cette sorte soient évités à l’avenir“, a-t-il tweeté. En mars, un enfant de deux ans a pu être secouru dans l’État de l’Haryana, voisin de la capitale New Delhi, après avoir passé deux jours bloqué dans un puits.

Laisser un commentaire