Un étudiant utilise un filtre Snapchat pour piéger un policier pédophile.


En Californie, un policier a été arrêté pour avoir échangé des messages avec un individu qu’il croyait être une adolescente de 16 ans.

L’arrestation du policier s’est produite après qu’un étudiant ait décidé d’utiliser un filtre Snapchat qui lui donnait l’apparence d’une jeune femme afin de piéger d’éventuels prédateurs sexuels qui sévissaient en ligne. 

Le policier nommé Robert Edward Davies, qui travaillait pour la police de San Mateo, a été arrêté jeudi, car il est suspecté d’avoir communiqué avec une mineure afin de commettre un crime. Ce sont des policiers de San Jose qui ont procédé à son arrestation.

Selon ce que les médias locaux ont révélé, le policier aurait échangé de nombreux messages avec “sa correspondante”, et ce, même si “elle” l’avait informé qu’elle était mineure.

Les autorités ont qualifié l’étudiant comme étant un “citoyen concerné”.

Dans une entrevue qu’il a accordée à NBC Bay Area, l’étudiant, qui préfère se faire appeler simplement Ethan, a expliqué qu’il avait décidé d’utiliser ce filtre afin de se faire passer pour une jeune fille dans le seul but de piéger des prédateurs sexuels. Ethan affirme avoir été motivé à agir de la sorte après avoir appris qu’un de ses amis avait été agressé sexuellement lorsqu’il était enfant.

C’est donc le 11 mai dernier qu’un “citoyen concerné” a pris un selfie en utilisant une fonction de Snapchat qui permet d’effectuer un changement de sexe pour ensuite se créer un faux compte Tinder où il se faisait passer pour une jeune femme de 19 ans.

L’application Tinder exige que ses utilisateurs soient âgés de plus de 18 ans, mais selon la police, la photo utilisée par Ethan montrait clairement une fille d’âge mineur.

Selon ce qu’Ethan a déclaré, un homme se présentant sous le nom de Rob est entré en contact avec le profil pour demander à la jeune fille fictive si elle avait envie d’avoir du plaisir avec lui.

Ethan a ensuite demandé à son correspondant de poursuivre la discussion sur l’application Kik pour ensuite l’informer que son personnage n’avait que 16 ans. Rob a confirmé qu’il avait compris, mais celui-ci a poursuivi la correspondance.

Les échanges ont continué au cours des jours suivants et Rob envoyait de plus en plus de messages et de photos obscènes que son correspondant documentait. 

Ethan a ensuite présenté ses éléments de preuve aux policiers qui ont mené une enquête de trois semaines avant de procéder à l’arrestation de Davies. 

Enfin, Ethan précise qu’il n’aurait jamais pensé que sa petite opération le mènerait à faire arrêter un policier.

Laisser un commentaire