Dans le cadre de l’enquête sur la femme de 70 ans retrouvée morte assassinée dans son armoire, un suspect a été interpellé lundi. 

Le corps sans vie de la victime avait été retrouvé dimanche 26 mai enfermé dans le placard de sa chambre à La Ferté-Macé, dans l’Orne. 

C’est son infirmière qui, inquiète de ne pas avoir de nouvelles, avait donné l’alerte. Les gendarmes, arrivés sur les lieux, avaient alors fouillé la maison et fait la macabre découverte. 

L’homme de 33 ans, résidant également à La Ferté-Macé, a reconnu les faits en garde à vue. 

Le soir de sa mort, la victime aurait erré dans les rues de la commune avant de se joindre à un apéritif où le suspect se trouvait également. Une altercation aurait eu lieu entre ce travailleur intérimaire et la septuagénaire. 

Celle-ci serait alors rentrée chez elle où l’homme, sous l’emprise de l’alcool, serait venu s’excuser. « Selon ses déclarations, la dame a eu peur, a voulu appeler les gendarmes, ça a dégénéré et il s’en est pris à elle » a déclaré la procureure. 

Le trentenaire a été mis examen et écroué jeudi pour meurtre. 

Laisser un commentaire