Sebenzile Simane, 32 ans, a comparu devant un Tribunal en Afrique du Sud pour un crime atroce commis le 23 mars 2018 à Hankey. 

Ce trentenaire était employé d’une ferme, et, considérant avoir été “trompé” par son patron, il a décidé de se venger sur l’épouse et les trois enfants de ce dernier. 

Ce soir là, s’est s’introduit dans la propriété, muni d’une arme à feu, alors que le mari était absent. Il a tiré à plusieurs reprises à travers la vitre de la porte d’entrée, blessant la maman. Certaines balles sont passés à quelques centimètres de la fille de 13 ans. 

Après avoir attaché toute la famille, il a exigé que l’aîné des enfants viole sa mère devant les autres enfants. 

Mais il a renoncé et a violé la maman dans une chambre. Puis, il a tenté de violer la fille de 13 ans. Mais, n’arrivant pas à ses fins, il forcera la malheureuse à regarder sa mère se faire violer une 2ème fois. 

La maman a fini par proposer au violeur d’aller retirer de l’argent avec elle en ville. Après avoir retiré le plafond de son, compte en banque, à savoir 200 euros, l’homme a tenté une nouvelle fois de la violer, mais, blessée, Brave l’a convaincu qu’elle risquait de mourir. 

Elle est parvenue à le faire sortir de la voiture et a choisi ce moment pour donner un coup d’accélérateur et s’enfuir. Entretemps, ses enfants s’étaient libérés et avaient trouvé refuge chez des voisins. 

L’accusé a été condamné lundi à 2 peines de prison à vie et à une troisième peine de 137 ans de prison. 

Laisser un commentaire