Une fillette de 6 ans humiliée à la cafétéria de l’école car il lui manquait 2,25$ pour le repas.

Un grand-père a décidé de dénoncer la situation rencontrée par sa petite-fille alors qu’elle a été humiliée devant ses camarades de classe à la cafétéria de l’école.

Comme l’a expliqué le grand-père de la petite Anya, celle-ci faisait la file à la cafétéria comme tous les autres jours lorsqu’au moment de se rendre à une table pour manger son repas chaud, on lui a retiré des mains pour l’informer qu’elle n’avait plus assez d’argent dans sa banque de crédits. Ainsi, la petite fille a dû prendre place dans une autre file où on lui remettrait un sandwich et du lait, elle n’a donc pas pu manger son repas chaud.

Selon le grand-père, la petite Anya s’est sentie humiliée lorsque les autres étudiants ont ri d’elle parce qu’elle n’avait pas assez d’argent alors qu’un repas chaud à la cafétéria coûte un montant de 2,25$.

Chaque enfant a une banque de crédits de cafétéria et Anya a appris qu’il ne restait plus que 10 sous dans son compte alors qu’on ne l’avait jamais informée qu’elle devrait bientôt renflouer ses crédits.

De plus, l’école offrait jusqu’ici une aide de dépannage aux enfants dont le compte était épuisé en permettant un crédit de 2 repas.

Toutefois, le jour où Anya a manqué de fonds, elle a appris que le programme en question n’était plus en vigueur.

Le grand-père d’Anya se dit convaincu que cette façon de procéder encourage l’intimidation, car les enfants à l’école sont divisés en deux camps lors des repas. On y trouve les enfants “privilégiés” qui peuvent manger des repas chauds tandis que les enfants qui n’ont droit qu’à des sandwichs sont la cible de moqueries de la part de l’autre groupe.

Laisser un commentaire