Le responsable départemental de la Direction générale de la sécurité intérieure a été mis en examen pour «viols par personne abusant de l’autorité conférée par ses fonctions», «agressions sexuelles», «consultation habituelle de sites pédopornographiques» et «détention d’images pédopornographiques».

Le patron de l’antiterrorisme ardennais est actuellement en détention provisoire à la maison d’arrêt de Reims.  L’information a été donnée par nos confrères de l’Union. 

Les faits se sont passés en deux temps. Une jeune femme de 20 ans est venue porter plainte pour viols et attouchements sexuels contre le patron de la DGSI des Ardennes. L’homme a reconnu les faits sans les qualifier de viols, mais de relations consenties. Lors de l’exploitation de ses ordinateurs, de nombreux fichiers pédopornographiques ont été découverts. 

Placé vendredi en garde à vue, l’homme a été mis en examen pour viol sur personne vulnérable, attouchements sexuels et consultation et détention d’images pédopornographiques. 

Laisser un commentaire