Le feu a pris peu avant 5 heures dans une cellule du centre de détention de Bédenac.

Un détenu est décédé dans un incendie d’origine indéterminée ce vendredi à l’aube au centre de détention de Bédenac (Charente-Maritime), à une cinquantaine de kilomètres au nord de Bordeaux (Gironde). Né en 1963, cet homme était libérable prochainement.

Son codétenu a dû être hospitalisé en urgence relative, selon le directeur adjoint de la préfecture Matthieu Ringot, et sept des 37 autres pensionnaires du centre de détention ont été simplement incommodés.

Selon lui, le feu a pris dans une cellule peu avant 5 heures. L’intervention des pompiers s’est terminée près après 6 heures.

Le procureur de la République de Saintes s’est rendu sur place.

Les centres de détention sont des établissements pénitentiaires destinés aux détenus condamnés à des peines d’au moins deux ans d’emprisonnement.

Laisser un commentaire