Des policiers se sont rendus au domicile d’une famille en Ukraine parce qu’ils enquêtaient sur le père soupçonné de violences conjugales. 

Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux, ils ont découvert l’enfant de 6 ans à genoux, enchaîné devant la porte de la maison familiale. 

Ses parents l’avaient forcé de se mettre à genoux sur le sol sale, les bras tendus, pour le punir d’avoir été “méchant”. 

Une des photos horribles, prises au moment de leur horrible découverte, montre la mère de 27 ans, tenant un verrou et une clé tout en libérant son fils après que la police lui ait ordonné de le faire. 

Cette punition était considérée comme une pratique normale au sein de la famille et le garçon était enchaîné à la porte chaque fois qu’il se conduisait mal, ont ajouté les parents. 

Après avoir libéré le garçon, les officiers se sont entretenus avec les parents, qui ont apparemment promis de ne pas répéter leur punition brutale à l’avenir. La famille sera toutefois surveillée de près par les forces de l’ordre et les services sociaux. 

Laisser un commentaire