En Inde, les funérailles d’un homme ont pris une tournure plutôt inattendue lorsque ses proches ont réalisé qu’en fait, il n’était pas mort!

Alors que toute la famille du “défunt” s’était déplacée afin de lui rendre un dernier hommage et que le trou pour y enterrer son cercueil avait été creusé, ses proches ont soudainement constaté que l’homme bougeait toujours.

Bien que les docteurs avaient confirmé son décès, le jeune homme de 20 ans était toujours en vie et dès que sa famille a découvert la vérité, Mohammad Furqan a été transféré d’urgence à l’hôpital le plus proche afin qu’on lui donne les soins médicaux nécessaires.

Mais outre le côté plutôt surprenant de cette histoire, celle-ci a beaucoup fait réagir la population locale, car elle soulève une inquiétude déjà très présente quant à la qualité des soins médicaux qui sont offerts au pays.

Les médias locaux rapportent que le jeune homme avait été hospitalisé suite à un accident qui s’était produit le 21 juin.

L’homme était demeuré inconscient depuis cette journée fatidique, mais lundi dernier, sa famille apprenait son décès, alors qu’elle venait tout juste d’informer l’hôpital qu’elle n’avait plus assez d’argent à sa disposition afin de payer les frais médicaux du jeune homme.

L’hôpital avait donc décidé de renvoyer l’homme chez lui, puis on a finalement annoncé à la famille qu’il était décédé.

Le frère du “mort-vivant”, Mohammad Irfan, a déclaré au Hindustan Times: “Nous étions dévastés alors que nous nous préparions à le mettre sous terre, puis on a constaté qu’il bougeait toujours. On a tout de suite pris Furqan pour l’amener à l’hôpital Ram Manohar Lohia, où les médecins ont confirmé qu’il était vivant.”

Narendra Agarwal , un médecin de Lucknow, a confirmé aux médias locaux que même si l’homme se trouvait dans un état jugé comme étant critique, il était toujours bel et bien en vie.

Laisser un commentaire