Un juge américain s’est retrouvé au coeur d’une énorme controverse après avoir déclaré qu’un adolescent accusé de viol ne devrait pas subir son procès en tant qu’adulte, étant donné qu’il provient d’une “bonne famille” et qu’il obtient de bonnes notes à l’école. Le juge prétend notamment craindre qu’une peine trop sévère nuise au futur du présumé violeur.

La décision du juge James Troiano a depuis été infirmée par la cour d’appel et ainsi, l’adolescent de 16 ans qui est accusé d’avoir filmé son viol sur une adolescente de 16 lors d’une fête d’amis devra faire face à la musique.

Les procureurs de la couronne avaient toutefois une preuve solide afin de faire infirmer cette décision, car l’accusé aurait partagé la vidéo en question à ses amis en déclarant: “Quand ta première fois est un viol”.

Le récit entourant l’agression dont l’adolescent est accusé donne très froid dans le dos.

Comme la couronne l’a démontré, la jeune victime participait à une fête réunissant une trentaine d’amis. L’adolescente était dans un état d’ébriété très avancé lorsque des garçons ont commencé à lui donner des tapes sur les fesses.

Par la suite, le présumé violeur aurait amené la victime dans une chambre où il aurait profité de son état vulnérable pour la pénétrer.

Dans la vidéo filmée de l’agression, on peut voir la tête de la victime percuter un mur à plusieurs reprises tandis que son agresseur la pénètre. 

La jeune femme aurait été retrouvée après son agression sur le sol et elle avait vomi.

C’est après qu’elle ait appris qu’une vidéo de son agression circulait que la victime a décidé d’aller porter plainte contre son agresseur.

Enfin, lors de l’annonce de la décision de la cour d’appel, celle-ci a mis en lumière que le juge avait accordé une importance démesurée au fait que l’agresseur obtenait de bons résultats scolaires et qu’il était impliqué dans diverses activités.

Laisser un commentaire