États-Unis: une jeune femme risque 20 ans de prison pour avoir léché une glace dans un supermarché

Au Texas, l’altération d’un produit de consommation est passible de 2 à 20 années de prison et d’une amende pouvant aller jusqu’à 10.000 dollars.

Diffusée fin juin sur les réseaux sociaux, la courte vidéo a fait polémique. Elle montre une jeune femme ouvrir un pot de glace dans un supermarché Walmart de Lufkin, au Texas, en lécher le contenu, puis remettre le produit en rayon. Vue près de 11 millions de fois depuis sa publication, la séquence a même attiré l’attention de la justice, qui semble prendre l’affaire très au sérieux.

What kinda psychopathic behavior is this?! pic.twitter.com/T8AIdGpmuS— Optimus Primal (@BlindDensetsu) 29 juin 2019

Comme le rapportent les médias américains, la police locale tente actuellement d’identifier la jeune femme. Dans l’état du Texas, un tel acte, qualifié d'”altération d’un produit de consommation”, est passible de 2 à 20 années de prison et d’une amende pouvant aller jusqu’à 10.000 dollars, soit un peu moins de 9000 euros. Une plainte a été déposée par la célèbre chaîne de supermarchés.

La vidéo d’une durée de moins de 10 secondes a été vue à plus de 11 millions reprises depuis sa publication sur Twitter samedi.

De nombreux internautes ont vivement réagi à la vidéo tandis que d’autres personnes ont invité la population à identifier la femme en question.

D’autres internautes se sont questionnés quant à l’absence de dispositifs de protection sur les contenants de Blue Bell Ice Cream.

La compagnie Blue Bell Ice Cream a évidemment réagi à la vidéo en déclarant qu’elle travaillait actuellement avec les autorités afin d’arriver à localiser cette femme. La compagnie a aussi remercié le public de lui avoir signalé l’existence de cette vidéo tout en précisant que “ce type d’incident ne sera plus toléré”.

L’entreprise Blue Bell Ice Cream s’est aussi défendue de ne pas placer de dispositifs de sécurité sur ses contenants en expliquant que suite au procédé de congélation, dans l’éventualité où un contenant serait ouvert, cela se verrait.

Pour le moment, même si on sait que la vidéo a été partagée pour la première fois samedi, il reste toutefois à déterminer à quel moment elle a été filmée. On ignore aussi à quel endroit la vidéo a été produite et ainsi, rien ne vous dit que ça ne s’est pas passé dans votre supermarché préféré!

Laisser un commentaire