Il poignarde 76 fois son ami puis le décapite parce qu’il sort avec son ex-copine

Mathew Borges (gauche), 18 ans, a comparu devant un Tribunal aux Etats-Unis pour le meurtre de Lee Viloria-Paulino (droite), un camarade de classe. 

Les faits se sont déroulés le 18 novembre 2016 à Lawrence, dans le Massachusetts. 

L’accusé, âgé à l’époque de 15 ans, a poignardé à 76 reprises la victime, âgée de 16 ans. 

Puis il l’a décapité et lui a tranché les deux mains, avant de jeter le cadavre dans le fleuve Merrimack. 

Il a commis ce crime atroce parce qu’il était jaloux de la victime, qui avait commencé à sortir avec son ex-copine. 

Mathew Borges, qui a toujours clamé son innocence, a été condamné mardi à la prison à perpétuité avec une peine de sûreté de 30 ans. 

Laisser un commentaire