CHOC : il devient presque aveugle après avoir pris sa douche avec ses lentilles de contact

Qui aurait pu penser que prendre sa douche avec ses lentilles de contact était si dangereux ? C’est exactement la question qu’on s’est posée après voir appris le parcours de ce Britannique d’une vingtaine d’années qui s’est retrouvé quasiment aveugle à cause d’une telle pratique.

C’est CTV News qui rapporte l’histoire de Nick Humphreys, un jeune homme anglais de 29 ans dont la vie a été complètement bouleversée après qu’il ait pris sa douche avec ses lentilles de contact. Il a expliqué à la chaîne de télévision qu’un parasite présent dans l’eau s’est propagé dans un de ses yeux et l’a rendu pratiquement aveugle pendant 18 mois. Alors qu’il portait des lentilles de contact depuis 2013, il n’avait jamais eu de problème jusqu’à qu’il prenne cette fameuse douche.

Il a raconté à CTV News qu’au début les symptômes ont montré le bout de leur nez progressivement. Cela a commencé avec un oeil assez sec et par la suite cela s’est transformé dans des douleurs insupportables qui l’ont mené à aller se faire prendre charge à l’hôpital. Il a appris assez rapidement qu’il avait un ulcère à l’oeil, ce qui expliquait ses douleurs atroces dès qu’il était en contact avec un peu de lumière.

Après plusieurs opérations et une greffe de la cornée, Nick Humphreys a pu retrouver une vie normale, explique CTV News. Malheureusement pour lui, il garde certaines séquelles de l’épisode le plus traumatisant de sa vie. Il indique avoir notamment développé de l’anxiété. Il se dit également reconnaissant à vie envers la personne qui lui a fait le don d’une cornée. Un geste qui lui a permis de retrouver une vie plus ou moins normale.

Aujourd’hui, Nick Humphreys se bat pour que les entreprises qui fabriquent des lentilles de contact émettent un avertissement sur leur emballage, relate CTV News. En effet, il aimerait qu’il soit explicitement écrit qu’il ne faut pas prendre de douche avec ses lentilles de contact. Il estime que s’il l’avait su, il n’aurait sans doute pas perdu 18 mois de sa vie à faire des allers-retours à l’hôpital et a subir des interventions médicales qui vont le marquer profondément jusqu’à la fin de ses jours. On peut aisément comprendre pourquoi. 

Laisser un commentaire