Parfois dans la vie, on ne peut pas tout contrôler. C’est exactement ce qu’on se dit avec ce petit garçon qui est né avec une malformation inconnue par la médecine moderne. Elle porte désormais son nom.

C’est Metro News qui rapporte l’histoire du petit Grayson Kole Smith, âgé de 6 ans, qui est né aveugle, sourd, atteint de nombreuses déformations au visage, au crâne ainsi que la colonne vertébrale. Comme vous l’aurez compris, il n’a pas du tout été gâté par la vie. D’ailleurs, il ne devait pas vivre trop longtemps, il était si fragile physiquement que les médecins ne lui donnaient que très peu de temps à vivre. Pourtant, contre toute attente, il a réussi à déjouer les pronostics et il est toujours en vie. Son état physique est tellement unique que les médecins ont décidé de donner son nom à son syndrome.

Metro News explique que Grayson Kole Smith est une véritable force de la nature puisqu’il a réussi à survivre à 36 opérations chirurgicales considérées comme très dangereuses. Il faut croire qu’il est déterminé à vivre le plus longtemps possible et que rien ne pourra l’arrêter même pas son état de santé. Sa mère Jenny, âgée de 39 ans et qui a quatre enfants qu’elle élève depuis l’Alabama, explique qu’il y a quelque chose de spécial chez son fils qu’elle n’arrive pas à retrouver chez d’autres enfants. Ce n’est pas pour rien qu’elle le surnomme “son petit miracle”.

Le plus intrigant dans cette histoire, c’est que Jenny a eu une grossesse assez paisible avec aucun problème majeur de santé, raconte Metro News. C’était donc une véritable surprise pour elle, lorsqu’elle s’est rendu compte à la naissance de Grayson Kole Smith qu’il avait autant de problèmes de santé. Pourtant, cela ne l’a pas découragé et l’a poussé au contraire à aimer son fils plus que tout. Aujourd’hui, elle explique qu’elle ne l’échangerait pour rien au monde.

Metro News indique que si Grayson Kole Smith a déjoué les prédictions des médecins, il va devoir s’attendre à avoir une vie agitée ponctuée par des opérations médicales, mais il a déjà prouvé que cela ne lui faisait pas peur. On lui souhaite la plus longue vie possible.

Laisser un commentaire