Gabrielle Walsh, une jeune femme de 18 ans, a été approchée par un homme qu’elle ne connaissait pas samedi soir. Cet homme et deux se ses amis se sont mis à suivre Gabrielle et son ami Kyle dans les rues de Manchester. 

Même si les deux jeunes filles tentaient de s’éloigner en marchant, les hommes les suivaient toujours. 

« Désolée, je ne suis pas intéressée », a alors dit Gabrielle à l’un des trois hommes pour que les choses soient claires. 

Mais les hommes n’ont pas du tout apprécié qu’elle ne soit pas attirée par eux et qu’elle leur dise. L’un d’eux est même devenu très violent. 

« Ils n’arrêtaient pas de nous harceler. J’ai dit à mon ami que nous devrions partir et c’est là qu’il m’a frappée, j’ai été complètement sonnée. Quand je me suis réveillée, j’étais couchée au sol et les trois hommes avaient aussi attaqué Kyle ». a raconté la jeune femme. 

Heureusement, des voisins sont sortis pour leur venir en aide. 

« Ils ont essayé d’appeler une ambulance mais il y avait un temps d’attendre de deux heures alors j’ai pris un taxi pour me rendre à l’hôpital. Une fois rendue, ils n’ont pas fait grand chose. Ils m’ont donné des gouttes pour les yeux et m’ont retournée à la maison », a-t-elle ajouté. « Quand je suis retournée voir un ophtalmologiste aujourd’hui, on m’a dit que j’avais un caillot de sang dans l’oeil. Je ne vois pas très bien encore, quand j’ouvre mon oeil c’est tout jaune. »

Gabrielle Walsh assure qu’elle n’a rien fait pour provoquer la colère de ces hommes. Elle est restée polie et gentille. Elle croit que les hommes l’ont attaquée parce qu’ils n’ont pas été appréciés être rejetés publiquement de la sorte devant leurs autres amis. 

« Les filles sont l’impression qu’elle ne peuvent pas dire non, de peur qu’on leur fasse du mal. Dans ce cas, c’est ce qui est arrivé », a déploré Gabrielle. « J’ai toujours peur de sortir maintenant, je ne sors jamais seule. »

Laisser un commentaire