Trois hommes ont été condamnés à mort jeudi par un tribunal antiterroriste au Maroc pour l’assassinat et la décapitation de deux touristes scandinaves au nom d’Etat islamique (EI). 

Le premier, Abdessamad Ejjoud, un marchand ambulant de 25 ans, avait avoué avoir organisé l’expédition meurtrière avec deux compagnons, Younes Ouaziyad, un menuisier de 27 ans, et Rachid Afatti, 33 ans, qui avaient filmé la scène. 

Louisa Vesterager Jespersen, 24 ans, et son amie Maren Ueland, 28 ans, campaient sur un site isolé dans le Haut-Atlas, une région montagneuse du sud du Maroc prisée des randonneurs, lorsqu’elles ont été enlevées et tuées. 

21 autres accusés, soupçonnés d’être liés à ces meurtres ou d’appartenir à une cellule djihadiste, ont écopé de peines allant de 5 ans de prison à la perpétuité. 

Le tribunal a refusé la demande de la famille de Louisaqui réclamait 10 millions de dirhams (930.000 euros) de la part de l’Etat marocain pour sa responsabilité morale. 

Laisser un commentaire