Le drame s’est produit dans la petite commune des Rives, dans le Lodévois, ce mercredi 17 juillet.

“J’ai vu les gendarmes quand je suis partie cet après-midi, et ils étaient encore là ce soir à mon retour.” La stupeur s’est abattue mercredi soir sur la petite commune des Rives, à la lisière du département de l’Hérault et de l’Aveyron, frappée par un terrible drame.

En milieu d’après-midi, un homme a appelé les gendarmes, en expliquant qu’il avait tué sa fillette de 20 mois et la mère de son enfant.

Les gendarmes de la compagnie de Lodève se sont aussitôt rendus sur place, afin de vérifier ce qu’il en était : ils n’ont pu que constater que le père de famille n’avait pas menti. L’homme a aussitôt été placé en garde à vue.

Enquête criminelle ouverte par le parquet

“Une enquête criminelle a été ouverte, suite à la découverte de deux cadavres cet après-midi”, a sobrement confirmé dans la soirée Christophe Barret, le procureur de la République de Montpellier. L’enquête a été confiée à la section de recherche de Montpellier, ainsi qu’à la section de recherche de Montpellier.

Les techniciens d’identification criminelle se sont aussi rendus sur les lieux, afin de procéder aux constatations. Les faits se sont produits à l’intérieur de la maison familiale, qui se situe à l’entrée du village, sur la route menant au Caylar.

“Ce sont des gens très discrets, qu’on voit très peu au village, ils ont des grandes haies devant la maison”, explique une habitante des Rives, stupéfaite d’apprendre ce qui s’est passé. “Ils ont d’autres enfants, mais qui ne sont pas là en ce moment”, précise un autre habitant. La famille aurait emménagé depuis 4 ou 5 ans au village. Selon un voisin, les trois enfants étaient scolarisés à la maison, la mère s’occupant des leçons. Le père, lui, travaillerait dans le secteur de la restauration sur Lodève. 

Selon les tout premiers éléments recueillis, les faits pourraient être survenus dans un contexte de difficultés sociales et familiales importantes.

“Il semble s’agir d’un drame de la misère sociale et du désespoir”, avance une autre source. Il semble que le père de famille a expliqué qu’il voulait se donner la mort après avoir tué sa conjointe et son enfant, mais qu’il n’aurait finalement pas eu la détermination d’aller jusqu’au bout.

Laisser un commentaire